L’invasion du rectorat de Grenoble – Mardi 18 juin

Nouvelle AG le mardi 18 juin, la reconductible ayant été décidée hier après un bilan plutôt positif de la mobilisation. On était environ 150 et la reconductible a été adoptée mais de façon moins convaincante (beaucoup d’abstentions).

Le sentiment était que beaucoup repoussait à la semaine prochaine de nouveaux appels. Et donc, dans un grand mouvement spontané, on s’est dit que l’action, il vaut mieux la faire quand il y a encore 150 personnes mobilisées. On a investi le rectorat en chantant et en demandant à voir la rectrice. Je vous épargne les échanges avec son directeur de cabinet qui nous a tour à tour fait la morale, menacé, infantilisé et j’en passe. Sentant l’inertie de l’administration, nous avons investi la salle des commissions paritaires réunies pour les mutations. Grand moment d’euphorie. Bref, le temps passant et l’heure d’aller chercher les gamins à l’école s’approchant, on a laissé une délégation de 6 collègues rencontrer la rectrice. Je vous laisse imaginer les propos lénifiants de la représentante du ministère.

On en attendait rien, on n’a rien eu mais on s’est beaucoup amusés, je crois. Comme quoi la lutte et la joie peuvent faire bon ménage.